L’amour !

Quelle est la différence entre un amour pour son enfant et dans un couple ?

Il y a peu de temps une cliente qui venait d’accoucher me demande : « Comment je sais que j’aime mon bébé ? D’habitude, quand j’ai une émotion, j’ai des papillons dans le ventre, et là, je n’ai rien ».

l'amour

Je suis restée interloquée et j’ai puisé dans ma propre expérience pour lui répondre et surtout la rassurer. Mais depuis je cherche encore une réponse qui a du sens. Je vous partage ma réflexion qui n’engage bien sûr que moi et se base uniquement sur mon expérience. 

Un amour progressif

Tout d’abord l’amour pour son enfant peut être progressif et n’est pas forcément très fort au début.  Tout d’abord parce que la maman est fatiguée, perdue, désorientée, souffre parfois et que c’est nouveau. L’amour se développe avec le temps, grandit, évolue, fluctue. Mais c’est finalement pareil que dans un couple. Il se manifeste par un manque, de l’inquiétude, un besoin d’être ensemble, un besoin de voir l’autre. Cependant, pour ma part dans un couple, je fais une différence importante entre le sentiment amoureux et l’amour.

L’amour dans un couple

Quand on est amoureux au début d’une relation, on ressent des effets physiques (le cœur qui bat la chamade, les papillons dans le ventre, les mains moites) et des émotions diverses : la tristesse d’être loin de l’autre, la peur que ça s’arrête, le manque… L’amour s’installe lui plus lentement et durablement avec le temps et remplace le sentiment amoureux pour être plus solide. Cela devient alors un sentiment intense d’affection, de tendresse et d’attachement qui pousse à rechercher la présence de l’autre et la communion (charnelle ou pas). Les ressentis sont plus doux, plus légers. Pour ma part, je dirai que ça devient une évidence ! Je dirai qu’on est amoureux environ 3 ans et c’est petit à petit que l’Amour prend le pas sur le sentiment amoureux. C’est d’ailleurs là qu’il faut être vigilant et ne pas croire que ça s’en va et en même temps continuer à nourrir la relation.

L’amour d’un enfant

Finalement, l’amour pour un enfant ne passe pas par le sentiment amoureux. C’est directement une évidence comme le fait de respirer. C’est aussi un sentiment intense d’affection, de tendresse et d’attachement qui pousse non pas à rechercher la présence de l’autre, mais plutôt à mettre tout en œuvre pour l’accompagner vers sa réalisation et qui pousse à se dépasser. Cet amour grandit avec le temps et au fur et à mesure que l’enfant donne aussi de l’amour à sa mère. C’est aussi un amour inconditionnel qui ne s’éteint pas, même si on est séparé, alors que dans le couple, on peut cesser d’aimer.

Aimer sans étouffer

Par ailleurs, aimer dans un couple c’est aussi ne pas l’enfermer, le laisser libre, avoir confiance dans sa propre capacité à le rendre heureux et se retrouver de temps en temps pour partager, échanger, communier.
Cela est aussi transférable chez l’enfant que l’on doit aimer sans l’étouffer tout en le laissant grandir et devenir à son tour un homme ou une femme libre de faire ces propres choix.

Finalement, l’amour pour un enfant ne passe pas par le sentiment amoureux. C’est directement une évidence comme le fait de respirer. C’est aussi un sentiment intense d’affection, de tendresse et d’attachement qui pousse non pas à rechercher la présence de l’autre, mais plutôt à mettre tout en œuvre pour l’accompagner vers sa réalisation et qui pousse à se dépasser. Cet amour grandit avec le temps et au fur et à mesure que l’enfant donne aussi de l’amour à sa mère. C’est aussi un amour inconditionnel qui ne s’éteint pas, même si on est séparé, alors que dans le couple, on peut cesser d’aimer. Par ailleurs, aimer dans un couple c’est aussi ne pas l’enfermer, le laisser libre, avoir confiance dans sa propre capacité à le rendre heureux et se retrouver de temps en temps pour partager, échanger, communier. Cela est aussi transférable chez l’enfant que l’on doit aimer sans l’étouffer tout en le laissant grandir et devenir à son tour un homme ou une femme libre de faire ses propres choix. Et vous ? D’après vous, c’est quoi aimer ? Sauriez-vous répondre à cette question ?

Prendre rendez-vous

accumsan dapibus leo felis vulputate, luctus ut suscipit mattis felis Nullam adipiscing